Featured Posts

Bardelli,Anne - La main immaculée


Présentation de l'éditeur:

Marie Costello, journaliste, est plongée au cœur d’une enquête nauséabonde. Deux gosses gothiques ont été violemment agressés à la sortie d’une soirée. Afin de découvrir l’identité des coupables, elle tente d’infiltrer le milieu de la nuit, un monde qu’elle connait peu et dont elle ignore les codes. Au cœur du Black Pearl, boite branchée dont l’énigmatique patron ne la quitte pas des yeux, elle va découvrir que cette affaire est beaucoup plus sordide que ce qu’elle imaginait...

~~~~~~~~~~ Détails sur le produit

Broché : 208 pages Editeur : Edition du petit Caveau Illustration : Erika Petit Date de sortie : 29 juin 2015 Collection : Sang neuf Langue : Français ISBN-13 : 978-2373420098 Prix : 4.99 €

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Anne Bardelli est née en mars 1971, dans le Calvados. Elle a vécu à Paris, puis en Autriche où l’idée d’écrire s’est concrétisée. Elle habite maintenant au Mans.

Dès qu’elle a su lire, elle s’est plongée dans les livres. Les bibliothèques roses et vertes ont rapidement laissé la place à des auteurs classiques comme Hugo, Zola ou Maupassant, eux-mêmes balayés par Stephen King, Lovecraft ou Koontz. Le Fantastique reste son domaine de prédilection, avec aussi un goût prononcé pour le Thriller et le Polar. Les films de Tim Burton et de Quentin Tarantino l’enchantent toujours autant.

Enfant, elle rêvait de devenir paléontologue ou reporter. Mais c’est dans les bureaux d’un laboratoire pharmaceutique qu’elle a longtemps exercé. Elle partage dorénavant son temps entre l’écriture, des activités qui y sont liées et sa famille.

~~~~~~~~~~ Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec le forum Au cœur de l’Imaginarium et les éditions du Petit Caveau.

~~~~~~~~~~ Mon avis:

Avec les Editions du Petit Caveau et ce nouveau titre dans ma PAL je retourne vers un genre que j'aime et n'ai pas lu depuis quelques temps, j'ai nommé la bit lit.

À moi les vampires sexy et dangereux, les princes des ténèbres affriolants et à croquer.

Mais pas que... Car limiter ce roman à ces quelques clichés serait le dénaturer.

L'auteure a su dès le départ, par sa plume alerte et pleine d'humour me plonger dans le récit au point de le dévorer en une soirée.

L'histoire même si elle a quelques peu un sentiment de réchauffé, mais n'est-ce pas toujours le cas dans ce genre de lecture, un vampire, une humaine et bien entendu quelques forces du mal pour les mettre en danger, l'histoire donc est tout ce qu'il y a de bien écrit.

Je ne me suis jamais ennuyée au cours de ma lecture et j'ai adoré le caractère tête de mule, butée et asociale de Marie, l'héroïne.

Elle est journaliste dans un tabloïd en attendant mieux et comme tout bon scribouillard cherche le scoop qui la fera sortir du lot.

C'est sans le vouloir son patron qui va la diriger vers quelque chose d'encore plus excitant qu'un scoop et beaucoup plus déroutant.

Sous couvert d'une enquête sur l'agression de deux jeunes gothiques à la sortie d'une soirée, elle va tenter d'infiltrer cette communauté un peu marginale et peu dangereuse pour en savoir plus.

Les personnages décalés mais attachants qu'elle va découvrir vont la faire réagir contre ceux qui les agressent gratuitement. Car un tel sectarisme dans une société du XXie siècle la sidère. La comparaison que l'auteure fait d'ailleurs de l'humain actuel et du Neandertal est attrayante et hélas hautement réaliste.

Ses recherches vont la mener à côtoyer le danger, et ce plus d'une fois mais aussi à faire des rencontres vampiriques. Ses clichés vont par certains côtés en prendre un coup tandis que par d'autres elle éprouvera leur véracité de façon plutôt chaleureuse et érotique.

Mais le danger rôde toujours et en compagnie de ses nouveaux "amis" elle va ainsi continuer sa quête de vérité et sa lutte contre l'obscurantisme dépravé de cette secte qui se fait appelée "la main immaculée".

L'auteure a su donner à ses personnages des côtés un peu clichés qui peuvent faire sourire mais qui vont tout à fait dans le sens de l'intrigue.

L'humour acide de l'héroïne lorsqu'elle se sent acculée, l'instinct hautement protecteur du vampire pour sa propriété, le côté décérébré de l'ennemi empreint de son dogme et incapable de voir au delà de ses œillères, tout se met gentiment en place pour nous fournir un scénario réglé comme du papier à musique.

Les scènes se suivent et ne se ressemblent pas même si une constante règne, Marie attire la poisse et les ennuis comme un aimant la limaille de fer. Avec elle pas de doute la loi de Murphy ou autrement nommée celle de l'emmerdement maximum a trouvé son icône.

Vous voulez de l'action? Du sang? De la bagarre et de l'amour? Vous aurez tout cela et plus encore.

Un soupçon de trahison, un zeste de jalousie, des personnages hauts en couleur et vous vous retrouvez à la fin du roman le sourire aux lèvres et l'envie d'en lire plus.

Recent Posts
Archives
Search By Tags