Featured Posts

M.K. Wauthoz - La mort pour ... Maitresse


Présentation de l'éditeur

Je m’appelle Caroline, j’ai 17 ans … pour toujours. Ramenée d’entre les morts par mon père, j’avais découvert le monstre que j’étais devenue et les atrocités que je pouvais commettre. Sauvée du suicide par un jeune homme étrange, il m’annonça que je n’étais pas seule, que nous étions nombreux et me proposa de les rejoindre. Perdue, désorientée, j’acceptai. Mais ne commettais-je pas une terrible erreur ? Ce monde parallèle était-il vraiment fait pour moi ? J’allais rapidement découvrir que la réalité n’était pas aussi belle qu’elle me fut dépeinte et même, qu’elle était bien plus atroce que tout ce que je pouvais imaginer. J’allais connaître la peur, la souffrance ultime et finalement commettre l’irréparable. Vous m’avez suivie jusqu’ici, mais serez-vous assez solides pour endurer avec moi ce qui va suivre ? Faisant suite à "La Mort pour Compagne", ce tome s'avère plus riche encore en rebondissements.

~~~~~~~~~~ Détails sur le produit

Format : Numérique 413 KB Nombre de pages version imprimée : 219 pages Date de sortie : 21 juin 2014 Collection : La mort pour … Langue : Français ASIN: B00L73Y550 Prix : 2.99€

~~~~~~~~~~

Biographie de l’auteur

Je suis né le 05 août 1973 dans un petit village du sud de la Belgique. Père d'un enfant et beau-père d'un autre, je suis marié depuis peu (mai 2014). J'ai étudié à l'Ecole Militaire où je suis devenu officier à la Force Aérienne Belge avec un diplôme en électronique, aéronautique, sciences sociales et militaires.

J'ai commencé à écrire en 2004 environs un peu par hasard et depuis, cela est devenu une véritable passion au même titre que la lecture. Mes domaines de prédilection sont le fantastique et l'héroïque-fantaisie.

Je suis également musicien (très) amateur. La guitare m'offre un moyen d'évasion supplémentaire à côté de l'écriture et la lecture.

~~~~~~~~~~ Partenariats, forums et Lectures communes

Lecture en partenariat avec l’auteur.

~~~~~~~~~~ Mon avis:

Ce deuxième tome nous entraîne avec encore plus d'actions, de suspens et de révélations que le tome 1.

De même M.K Wauthoz sait faire des fins qui vous laissent sur votre faim. Cette fois encore elle est surprenante mais surtout géniale, terrifiante et machiavélique.

En un mot, j'ai adoré !!!!

Eh oui pour une fois je commence ma chronique par la fin. Mais si vous ne connaissez pas encore cette série, ne lisez pas plus car je ne voudrais pas vous spoiler et tout comme ceux qui ont aimé le tome 1 foncez la découvrir ou lire la suite sans délai.

M.K Wauthoz a su être encore meilleur dans sa manière de nous mêler à cette histoire. Sa façon de nous plonger dans les affres des pensées contradictoires de Caroline, dans ses doutes, ses peurs nous poussent à nous impliquer toujours plus et ainsi vivre sa vie presque de l’intérieur. C’est une montée en pression, douce mais certaine qui se fait au fil des découvertes et des interrogations de l’héroïne mais aussi du lecteur. Car nous ne pouvons rester à l’écart de l’histoire. Mon petit cerveau de lectrice a chauffé de nombreuses fois à tenter de deviner des choses, d’imaginer ce qu’il peut arriver ensuite ou quelles horribles découvertes sur sa nouvelle condition de Sicar, vont faire réagir notre héroïne, que ce soit en la poussant dans ces derniers retranchements ou au contraire en l’enfonçant encore plus. Parfois ses réactions m’ont énervée car je la trouvais trop à fleur de peau et agressive, mais après réflexions et au vu de la nouvelle vie qu’elle doit vivre, et surtout assumer, avec son lot de mort, de sang et de doute, je n’aurais pas souhaité être à sa place.

La jeune fille que nous connaissions, qui délirait avec sa meilleure amie, s'interrogeait sur ses sentiments, sortait avec Marc et embrassait June n'est plus. Nous le savions et l'avions bien compris à la fin du tome 1. Car les révélations finales, une fois le choc passé, nous avait soufflé.

Mais avec ce tome 2 nous entamons à ses côtés sa renaissance, sa nouvelle vie de zombie, de sicar aux termes de Marc, son sauveur.

Et les débuts sont difficiles. Caroline n'est ni courageuse, ni forte, ni même convaincue qu'elle doive survivre. L'horreur de ses derniers actes avant sa fuite la poursuit et la hante.

Le manoir où Marc l'a emmené est rempli de sicar comme elle, et pourtant ils lui semblent en même temps tellement différents de part leur propension à la violence et au plaisir qu'ils en retirent.

Nous la découvrons non-violente en plus d'être pleutre. Et lorsque l'on sait les tenants et aboutissants des luttes intra-familles on finit par se demander si elle est faite pour survive à tout ça.

Peitane, celle qui va s'occuper de l'intégrer au manoir va heureusement illuminer cette nouvelle vie par sa présence. Elle est pétillante et aux antipodes totales de Caroline. Elle est courageuse, guerrière et particulièrement séduisante aux yeux de notre héroïne.

Tout comme Marc qui sait la troubler d'un sourire.

Pourtant les apparences sont trompeuses et malgré les réponses qu'elle réussira à obtenir, il lui faudra voir l'horreur de ses propres yeux et vivre l'enfer dans son corps et son âme pour enfin faire naître en elle un soupçon de courage, de force aussi et ....d'Amour.

Mais avant d'en arriver là le lecteur sera transporté avec elle dans cette nouvelle vie, ces nouvelles révélations sur les Familles et l'origine de tout. Conflits, complots, trahisons parsèment l'histoire des éléides, ces élus, ces zombies des origines. Mais l'histoire peut-elle changer?

Je le répète donc j'ai été prise dans ma lecture à partir du moment où j'ai réussi à trouver le temps de m'y plonger vraiment. Et là plus moyen de le lâcher avant d'en connaître la dernière ligne ... Qui au final va me laisser dans un état pire qu'à la fin du premier tome.

Je remercie donc M.K Wauthoz pour cette découverte et ai hâte de le voir sortir en version papier pour, une fois n'est pas coutume, compter dans ma bibliothèque ma première histoire de zombies.

Recent Posts
Archives
Search By Tags